Gui

Le Gui est une plante semi-parasite à rameaux fourchus, qui pousse sur différentes espèces d'arbres dont le plus connu par la légende est le chêne. Mais il en pousse aussi sur les pommiers et les poiriers par exemple. Les bouquets floraux se transforment en hiver en baies blanches, collantes et toxiques dont on peut se servir pour faire de la glu.

Le Gui, surtout lorsqu'il poussait sur un Chêne, était la plante sacrée des Druides. Il était coupé le jour de Litha (solstice d'été) ou lorsque la Lune avait 6 jours. Une serpe d'or était utilisée pour couper la plante, qui ne devait surtout pas toucher le sol. 

Longtemps utilisé comme protection contre la foudre, la maladie, l'infortune de toute sorte. le Gui est porté ou placé à un endroit approprié pour ces usages. On utilise pour cela les feuilles et les baies.

Le Gui était placé sur les berceaux pour empêcher les fées de kidnapper l'enfant et de le remplacer par un autre. 

Le Gui est aussi porté pour assurer la chance à la chasse, et les femmes portent la plante pour augmenter leur fécondité et assurer la conception. Il était aussi utilisé dans les rituels visant à capturer cet insaisissable état d'immortalité, ainsi que pour ouvrir les verrous. 

Posé près de la porte de la chambre à coucher, le Gui assure un sommeil réparateur et de beaux rêves, de même que si on le place sous l'oreiller ou qu'on le suspend au dessus de la tête du lit. 

Embrassez votre amant(e) sous le Gui, et vous resterez amoureux. Le Gui peut aussi être brûlé pour bannir les esprits mauvais, et porté autour de votre cou, il est censé donner l'invisibilité. Le Gui est une plante utilisable pour de nombreux buts. 

Protection, Fertilité, Guérison, Chance et Exorcisme 

Non destiné à la consommation alimentaire. 

Sachet de 20 gr

1.40 €